Collection Fondation Villa Datris > ROUSSEAU Samuel

Photo : ©Franck Couvreur

Samuel ROUSSEAU (1971)⎪Paysage rupestre

Date : 2018⎪Technique et matériaux : vidéo projection, pico projecteur, lauze, acier et peinture noire. Dimensions : 80 x 35 x 18,5 cm.

L’artiste

L’artiste s’exprime principalement par l’art vidéo et l’informatique. Ses moyens d’expression sont cependant très variés : sculpture, photographie, installation, dessin, art numérique. L’art de Samuel Rousseau interroge l’humanité, le monde contemporain et les médias de masse. La technologie, employée de façon discrète dans son travail, est au service d’une poésie où le virtuel et le réel s’entrecroisent. Dans ses boucles vidéo fictionnelles, les objets du quotidien, recyclés ou transformés, prennent vie et provoquent des questions nouvelles.

L’œuvre

« Le bestiaire vient principalement de la grotte de Lascaux et de la grotte du Pont d’Arc. Pour moi cette oeuvre est une collaboration avec des artistes qui sont morts il y a entre 30 et 40 000 ans. On les a longtemps un peu pris pour des idiots. Aujourd’hui, les scientifiques et les archéologues sont en train de revenir là-dessus. Après les avoir analysées, on s’est dit que les peintures étaient bien plus sophistiquées qu’on ne le pensait.
C’est avant tout un travail d’ingénierie, ce sont des gens qui prenaient en compte les formes : les animaux n’étaient pas placés n’importe comment, ils utilisaient les aspérités de la pierre et les déformations des grottes pour les incruster. Ils avaient déjà inventé la perspective, le dessin animé. J’ai vraiment essayé, dans le choix des couleurs, des positionnements et dans la construction et la narration de la pièce, d’avoir le plus grand respect pour ces artistes ».

Expositions

2020 Bêtes de Scène à Paris ! Les animaux dans la sculpture contemporaine, Espace Monte-Cristo
2019 Bêtes de Scène, Fondation Villa Datris

< O-P

< R-S >

T-U-V-Z >