En 2019, la Fondation Villa Datris a interrogé, à travers une sélection de 120 sculptures, les relations qu’entretiennent les humains avec les animaux.

85 artistes, confirmé·e·s et émergent·e·s, ont exprimé leur attachement et leur préoccupation pour toutes ces formes de vie, célébrant la beauté animale, l’élégance naturelle, la fluidité des corps et l’extravagance des parures.

Extraordinaire source d’inspiration, l’énergie vitale du monde animal et son infinie diversité donne accès à un univers enchanté sans cesse renouvelé.

Entre insouciance et gravité, cette fascination pour les animaux mobilise les artistes pour imaginer des pistes innovantes, inviter à la réflexion, à l’indignation, à l’émerveillement.

Lanceurs d’alerte, les artistes sont les témoins et l’écho des questionnements contemporains, soulevant de multiples interrogations et controverses autour de notre relation à l’animal et de sa place dans notre société.

Dans une sorte de « biomimétisme », l’animal est perçu comme un miroir de l’être humain et de son temps. Source d’inspiration et de fascination, mythe et symbole, il devient alors un argument écologique qui permet de donner corps à une critique de la société et de « crier au loup ».

Plus que jamais, les artistes ont à cœur de célébrer la richesse extraordinaire du monde animal, fantasque, attachant et inattendu.