Le 3 janvier 2013, mon compagnon Tristan Fourtine, cofondateur de la Villa Datris et architecte, nous a quittés. J’ai décidé de poursuivre le chemin commencé ensemble durant ces quatre premières années de la création de la Fondation Villa Datris, et de lui rendre hommage sous la forme d’une exposition consacrée à l’architecture, lui qui parlait avec tant de fougue de « la diversité des points de vue, de l’espace, du déplacement, du mouvement que l’art du volume induit ».

Le thème d’ARCHI-SCULPTURE s’est donc imposé comme une évidence et j’ai commencé à élaborer le concept de cette exposition, menée comme une expédition, accompagnée de mon équipe, le regard en éveil, avec le désir de surprendre, de découvrir et de faire découvrir des artistes et des œuvres, par des choix pertinents, préservant la cohérence qui nous anime depuis le début de l’aventure de la Fondation Villa Datris en 2011.

Une démarche menée en toute liberté d’esprit, comme toujours dans un souci d’exigence et de qualité, en défendant la singularité de notre vision de la création contemporaine. Le point de départ de l’exposition nous a été donné par Tristan lui-même, admirateur d’André Bloc, sculpteur, architecte et théoricien, avec pour corollaire l’esprit innovant du groupe Espace.

L’exposition ARCHI-SCULPTURE a ainsi pour objectif d’explorer les interactions entre architecture et sculpture, à travers le dialogue de ces deux univers de formes qui se complètent et s’enrichissent mutuellement. Arts de l’espace et du volume, architecture et sculpture partagent une réflexion fondamentale sur les exigences des rapports tridimensionnels, les notions d’intérieur et d’extérieur, de structure et de contenu, d’équilibre, allant de pair avec une quête artistique.

 

Maquette de logement sociaux à Gauchy (Nord de la France), construits en 1988 en collaboration avec Damien Lecuyer, Tristan Fourtine
 Collection privée. Photo : ©Tim Perceval

L’architecture se nourrit et s’inspire de la sculpture, sur le fil du rasoir entre contraintes techniques et recherche d’harmonie ou de dimension novatrice. À son stade ultime, l’architecture peut devenir une sculpture à part entière. De même, en symétrie, la sculpture trouve son inspiration dans l’architecture, traduisant un véritable questionnement contemporain. Les artistes actuels s’approprient la notion d’architecture, s’emparent des éléments du bâti, et ces éléments deviennent alors prétexte et support de l’œuvre d’art, construction et déconstruction.

Éclectique, l’exposition ARCHI-SCULPTURE réunit une centaine de pièces : des sculptures d’architectes et des maquettes -œuvres d’art en tant que telles- ainsi que des sculptures et utopies d’artistes contemporains autour de la thématique de l’architecture. Le regard de Tristan Fourtine, si unique, a été présent à chaque étape de l’élaboration d’ARCHI-SCULPTURE, animant notre volonté de rester fidèles à ses idées, fidèles à la vocation de la  Fondation Villa Datris.

Danièle Kapel-Marcovici
Fondatrice et présidente